Facebook

Les routes de chez nous, de la voie romaine à l'autoroute

LN00257

Used

Cet ouvrage retrace l’histoire de la route française et de son environnement.

In Stock

Warning: Last copy available!

49,00 €

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis

Noter / écrire un commentaire

On y évoque l’évolution de la route proprement dite, de la voie romaine aux grands chemins et grandes routes royales, devenues routes nationales ou départementales avant qu’apparaissent, tout juste avant la Seconde Guerre mondiale, le premier embryon d’autoroute.

On y évoque les "pionniers", ces "fous du volant" qui lançaient leurs machines bringuebalantes à plus de 100 km/h sur des routes qui n’avaient jusqu’à lors vu passer que des attelages hippomobiles.

L’histoire de la route, c’est aussi celle de son balisage, de son orientation, de sa cartographie. Tout ce

la amène à évoquer le tourisme routier, son développement, son engouement qui vont de pair avec la banalisation de l’automobile.


Bientôt apparaissent les premières hécatombes routières qui conduisent à un renforcement des règles de sécurité.

L’occasion aussi de revoir sur les routes des années 1950, la 4 CV, la 203, la Versaille ou la 4L. La route, c’est aussi les charrons qui deviennent garagistes, les épiciers qui deviennent pompistes, les postes à essence qui se transforment en stations-service " à l’américaine " avec un client roi dont on bichonne l’automobile tout sourire dehors.

En ville, la route se fait avenues, boulevards, rues… On y circule et stationne de plus en plus mal.@Alors naissent les zones bleues, les sens uniques, les parcmètres, les autoroutes urbains, voie rapides ou sur berges et autres boulevards périphériques… La route et la guerre… La route des exodes, des invasions.

Voie sacrée de Verdun où tourne la noria des camions à bandages pleins. Chapitre coloré, même s’il évoque aussi un combat : celui de la réclame, qui deviendra la publicité, puis

la pub… la route devient un enjeu commercial de première importance.

 Le livre se referme sur une évocation de quelques peintres et artistes de la route et de l’automobile, tels que René Vincent, Ernest Montaut et Guy Sabran. 

En résumé, cet ouvrage évoque un phénomène majeur du XXe siècle. Plus qu’une "histoire" dans le sens habituel du terme, il est une chronique, un recueil de faits, de témoignages, de propos, de récits et d’anecdotes destinés à réveiller le souvenir et la nostalgie chez celles et ceux qui ont connu une "certaine époque" à laquelle la patine du temps donne aujourd’hui le charme d’un "âge d’or" à jamais révolu.

Auteur Jean-Claude Demory
Éditeur ETAI
Date de parution 2005
Format 25 x 29 cm
Illustration Many BW Photos
Nombre de page 192
Langue French
Condition As New
Binding Hardbound with dust jacket

Soyez le premier à donner votre avis !

Accessories

29,90 €
1 note(s)
Un livre nous rappelant l'histoire des stations service...
70,00 €
Un livre, ma foi bienvenu, sur les pompes à essence et les stations service aux USA jusqu'aux années 50