Les Racers Français - Quand Hispano-Suiza et Bugatti couraient sur l'eau

Sébastien Faures Fustel de Coulanges

€142.18

Publisher : OREP

Reference : LN05702

Découvrez l’histoire des as du Yacht Moteur Club de France

Découvrez comment ils ont forgé une nouvelle heure de gloire au V8 Hispano-Suiza après le conflit mondial

Découvrez comment les moteurs Bugatti 16-cylindres aviation, puis 8-cylindres type 35, 50 et 50B ont quitté les airs et les circuits pour affronter les flots

Limited edition of 500 copies

Read more
Last item in stock

Expected delivery date : 26/07/2024
Print

Avant la Grande Guerre, la France occupait une place prépondérante dans les sports mécaniques. Mais à partir du milieu des années 1920, sa technologie et ses résultats amorcent un certain déclin : les Français sont battus par les Italiens puis les Allemands sur les circuits, et par les Britanniques et les Américains dans les airs. Il est pourtant un domaine dans lequel la France garde le premier rang : le motonautisme. Qui sait que, peu de temps après l’âge d'or des racers américains au milieu des années 1920, de 1928 à 1931 la France connaît également un âge d'or : c’est une période pendant laquelle, dans la catégorie reine, celle des 12 litres, lorsque l’on parle d'un racer capable de dépasser 100 km/h il s'agit forcément d'un canot français. Qui sont les artisans de cet âge d'or ? Un architecte, Charles Picker ; des sportsmen, les mousquetaires Marcel Jalla, Gaston François-Sigrand et Eugenio Etchegoin ; et un moteur, le célèbre V8 Hispano-Suiza. De la mise en commun de ces talents naissent des racers parmi les plus élégants jamais dessinés : les lignées des Yzmona, Pah-Sih-Fou et Sadi. A partir de fin 1931, suivant ce qui s'est passé quelques années plus tôt dans le domaine automobile, le centre de gravité du motonautisme européen déménage de la France vers l'Italie. Et pourtant surgit un franc-tireur, le pilote Maurice Vasseur, qui, avec les appuis financiers successifs de Jalla puis Emile Piquerez, pendant quatre ans (de 1933 à 1936), et au volant d’un seul et même racer, va défaire toute la fine fleur du motonautisme transalpin ! Menant jusqu'au bout une vie de personnage de roman, Vasseur connaîtra un destin des plus tragiques.

Tout au long de l’histoire, d'autres acteurs apparaissent sur le devant de la scène : des sportsmen, Theodore Clarke et ses Excelsior, Gaston Meyer et ses Incognito ; des architectes, Paul Bonnemaison et Clément Galvin ; et des personnalités issues de l'automobile, telles qu’Ettore Bugatti et les Niniette, Albert Divo, ou de l'aviation, telles que Louis Breguet et Marcel Doret. Celle, Malo-Lebreton, Jouët, Chauvière… les chantiers ne sont pas oubliés, en particulier l’Italien Celli, dont l'influence déterminante en France est enfin révélée au grand jour.

Remises dans le contexte, profils des protagonistes, descriptions techniques, plans inédits, recherches de paternité, récit et classement de toutes les courses 12 litres courues en Europe pendant l'entre-deux-guerres, analyses objectives des faits, voici tout ce que vous trouverez dans cet ouvrage hors du commun, le plus complet et le plus documenté publié à ce jour sur l'histoire du motonautisme en Europe.

LN05702
1 Item

Data sheet

Author
Sébastien Faures Fustel de Coulanges
Publisher
OREP
Publishing Date
2023
Size
24 x 29 cm
Number of pages
352
Language
French
Condition
New
Binding
Hartdbound

 Reviews (2) - Review moderation  


Report an abuse

Already reported

Le client n'a pas laissé de commentaire.

By Christophe B. the 2023-11-01
Une très bonne surprise
Report an abuse

Already reported

Une très bonne surprise pour la découverte des canots a moteurs. Des photos magnifiques qui peuvent nous rendre nostalgique d une période heureuse ou rien ne semblait arrêter l imagination des hommes..monsieur de coulange nous offre un merveilleux voyage historique ou les français on su faire rêver le monde marin

By Bruno A. the 2023-10-30

Related products