• Used

Charbonneaux, esthète et styliste

Dominique PAGNEUX

€70.00

Publisher : ETAI

Reference : LN00014

Qu’est-ce qu’un styliste ? Celui que l’on appelle actuellement, de l’anglicisme mondain, designer est, en fait, un créateur de lignes pour le futur, un homme appelé à penser, aujourd’hui, les formes de demain.

Read more
Last item in stock

Expected delivery date : 04/03/2024
Print

 Certains de ces créateurs n’œuvreront que dans un domaine bien défini, mais, la plupart du temps, l’esprit d’élégance, la faculté d’imaginer le volume, ne se bornent pas à une discipline trop précise.

Le parcours créatif de Philippe Charbonneaux, qui voit le jour en 1917, relève de la même logique. Il a, bien sûr, laissé des traces indélébiles dans l’histoire de l’automobile, mais on a un peu vite oublié qu’il avait aussi laissé un patrimoine de style industriel encore très présent au début de ce nouveau millénaire.

Ses créations sont entrées dans les musées d’art moderne, comme ce fut le cas pour le poste de télévision Téléavia, exposé au Centre d’art contemporain Georges-Pompidou parmi les grandes gloires de la création du vingtième siècle.

Ce poste de télévision aux allures d’extraterrestre figure, désormais, en bonne place dans les collections du Musée d’art moderne de New York.

Ses dessins, qui ornent les couvertures de nombreux organes de presse, lui ouvrent les portes de plusieurs constructeurs qui lui confient l’illustration de leurs catalogues. C’est le cas, notamment, du groupe Delage-Delahaye ou du constructeur Rosengart.

Le succès de ces catalogues incite Delahaye à confier à Philippe Charbonneaux la modernisation du style avant de ses voitures.

C’est ainsi que, de croquis en gouaches, il va créer sa première automobile sur châssis Delahaye 135, laquelle sera carrossée par Dubos en 1948.

Bien d’autres grands constructeurs feront appel à lui.

Dans les années 1970, il se détourne de la création pour œuvrer à la connaissance de l’histoire de l’automobile française.

Il crée, autour de ses propres créations, une collection d’automobiles qu’il ouvre au public, à Saint-Dizier.

Collection qu’il rapatriera par la suite dans un vaste hall à Reims. Au Mondial de l’Automobile 1992, Philippe Charbonneaux présente l’Ellipsis, fruit de plusieurs années de recherches en vue de faire avancer la sécurité routière, puis, en 1994, il collabore avec Matra.

Philippe Charbonneaux est décédé le jeudi 4 juin 1998, à Reims, à l’âge de 81 ans. Il laisse derrière lui une œuvre majeure qui méritait un ouvrage.

LN00014
1 Item

Data sheet

Author
Dominique PAGNEUX
Publisher
ETAI
Publishing Date
2004
Size
21 x 28 cm
Illustration
Many BW and Colour Photos
Number of pages
176
Language
French
Condition
Occasion
Binding
Hardbound

 Reviews (0) - Review moderation  


There are no reviews for this product yet.

Related products

  • Unavailable
  • Used

Jean Antem

Un ouvrage consacré à un fameux carrossier français de l'âge d'or, l'entre deux guerres.
Price €50.00